Numéro 1

Le rugby, sa bouffée d’oxygène, son instant de répit.

Toute la vie de Claire tourne autour du rugby. Chaque dimanche, elle retrouve ses amis au bord du terrain et sur le pré. Beaucoup de supporters ne l’apprécient pas, mais elle s’en moque ! Elle vient assister au match pour oublier un peu son quotidien, sa vie sans saveur et son secret.

Un secret toujours plus lourd à porter.

Cependant, il en est un dont l’antipathie la touche : Benoît. Le numéro 1 de l’ESRU ne l’aime pas et ne s’en cache pas. S’il est surnommé Nounours par tous les membres de l’équipe, avec elle, il se comporte plutôt comme un grizzli : regards méprisants, visage fermé, réflexions acerbes…

Mais pourquoi ? Pourquoi la déteste-t-il à ce point ? Et pourquoi son attitude la tracasse-t-elle ? Peut-être parce qu’elle n’a jamais rien fait pour mériter son mépris. Peut-être parce qu’elle garde en mémoire le souvenir d’un instant beaucoup plus… intime entre eux.

Non, Claire, ne pense surtout pas à ça, c’est du passé, c’est enterré !

Peut-être pas si enterré que cela… Et s’il était le seul capable de la voir telle qu’elle est réellement ?

C’est avec grand plaisir que j’ai découvert le troisième tome des Joueurs du Ru.
Pour les personnes qui ne connaissent pas, cette série se déroule dans le monde du sport et du rugby plus précisément.

On y suit Claire, une femme de 32 ans qui ne vit que pour l’ESRU, une équipe locale d’un petit village auvergnat et pour ses amis. Elle passe son temps sur les réseaux sociaux et n’a pas la langue dans sa poche, ce qui lui vaut le surnom de garce. Ce surnom, peu agréable, que lui donne les villageois l’indiffère. Pourtant, l’apathie que lui réserve Benoît, l’un des joueurs du ESRU, la blesse sans qu’elle n’arrive à comprendre pourquoi.

Benoît dit Nounours est l’une des figures de son équipe locale, pourtant depuis sa rupture difficile, il n’est plus le même. Renfermé sur lui-même, il peut-être très désagréable et surtout avec Claire qui l’insupporte au plus au point. Pourtant, lorsque celle-ci va se retrouver dans une position délicate, il n’hésitera pas à voler à son secours.

Je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l’histoire, mais au fur et à mesure, j’ai su l’apprécier et ce fut une jolie découverte.

L’auteure nous immerge dans le monde du rugby amateur que j’aime beaucoup et l’où on y retrouve les fondamentaux : le jeu, la cohésion, la combativité, la volonté et la considération.

Même si le récit était simple, j’ai apprécié pouvoir m’identifier aux personnages et à l’intrigue.
Les deux protagonistes sont aux antipodes l’un de l’autre mais derrière cette carapace qu’ils se donnent, ce sont des personnes abîmées, qui ont leurs secrets. Malgré tout on les voit évoluer mais pas changer.

L’amitié et les valeurs ont bien été représentés dans cette romance, ce qui l’a rendue plus belle. Elle est douce, drôle, et touchante par moment.
N’hésitez pas à la découvrir à votre tour, elle vous fera passer un bon moment.

Cliquer ici pour vous rendre sur le site d’achat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s